Jean-Michel Angays

Jean-Michel Angays

Jean-Michel Angays débute sa carrière à 19 ans, en travaillant avec Marithé et François Girbaud. Lors d’un bref passage au Club Méditerranée, en tant que costumier, il rencontre la première d’atelier de Thierry Mugler avec laquelle il participe à la réalisation des collections de 1990 à 1995.
Ses premières interventions dans le monde du spectacle, Jean-Michel Angays les a faites pour des ateliers de costumes en participant à la réalisation de costumes de nombreuses productions de théâtre et de cabaret.

En 1996, il monte sa propre société : il y crée des modèles pour une clientèle particulière et réalise des costumes pour le théâtre, la danse, le cirque, le cinéma, les revues.
Sa rencontre avec Stéphane Laverne, dans les ateliers de Thierry Mugler et leur collaboration depuis de nombreuses années a entraîné la création, en 2002, de leur atelier de costumes : FBG 22-11

Ils y travaillent conjointement depuis pour l’opéra, le cinéma, la danse, la publicité, ainsi que pour la Haute couture avec les maisons Dior, Stéphane Rolland, et dernièrement avec Thierry Mugler pour la tournée de Beyoncé.

Leur atelier a réalisé les costumes pour diverses productions de théâtre et de spectacle vivant : Antoine et Cléopâtre, Don Juan, Le Chevalier de Hombourg m.e.s. Daniel Mesguish, Les grelots du fou de Pirandello, Les temps difficiles (Théâtre du vieux colombier), Pinocchio m.s Joël Pommerat (Atelier Berthier), Le soldat rose de Louis Chédid au printemps 2008, Maison de poupée avec Audrey Tautou (Th. de la Madeleine / Michel Fau, 2010), Nono avec Julie Depardieu (Th. de la Madeleine / Michel Fau, 2010), Britannicus (festival de Figeac / M. Fau, 2011).

Jean Michel Angays crée pour l’opéra depuis 2002 : Le Tour d’écrou de Britten, Dialogues des Carmélites, Le Vaisseau Fantôme, Macbeth, Aïda, La flute enchantée m.e.s. Éric Pérez (Opéra de Dijon), l’Opéra de 4 sous, Le Roi Carotte, Les contes d’Hoffman, Es liegt in der luft de dernièrement Neues Vom Tag de Paul Hindemith, L’élixir d’amour m.e.s. Olivier Debordes (festival St Céré et opéra de Dijon), Fortunio de Messager et Eugène Onéguine (opéra de Fribourg), La Belle de Cadix de Francis Lopez (festival des Folies d’O).

Il crée aussi pour la danse et le spectacle vivant: Standards de Stéphanie Aubin, Le jongleur de lumière de Francesca Lattuada, Le voyage d’hiver par Béatrice Massin (CNBM 2006) Allegro Macabro de Francesca Lattuada (Grand ballet de Genève 2006), Le Tournoi de Chauvency d’Anne Azéma et Francesca Lattuada (arsenal de Metz).
Il signe à Paris les costumes pour la création en France de la comédie musicale Spamalot inspirée des Monty Python (mise en scène par Pef des robins des bois).

Il collabore avec le photographe Gérard Rancinan, dont il signe le stylisme depuis trois ans et pour lequel il expose ses créations (Triennale de Milan, Danubiana Muséum de Bratislava)

Pour la saison à venir, il signera Le Voyage dans la Lune d'Offenbach (opéra de Fribourg) et Paillasse de Léoncavallo (festival de Saint-Céré)

© 2013 Opéra Eclaté - Création Pixbulle